Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 21:57

Maussade.jpgHier, j'étais d'humeur... maussade.

 

Ce n'est que le soir que j'ai compris.

 

Que je me souviens.

Depuis 4 ans, à cette même date, je suis pas bien. L'année dernière, je m'étais même effondrée en larmes après avoir déposé Le Lutin à la crèche.

Pareil, je n'avais pas compris, pas fait le lien. Je ne comprenais pas pourquoi je me sentais si mal : mais c'était le 10 juin.

 

Il s'est passé quoi le 10 juin 2008 ?

Rien. Rien d'extra-ordinaire. Juste une fausse couche.

Une simple fausse couche.

 

Tellement simple et banale cette fausse couche que j'y repense encore, une boule au ventre en me rappelant la première goûtte de sang le 3 juin, l'appelle à la gynéco qui me répond que "bon, ben faut attendre, je peux rien faire pour vous, si vous voulez, faites une échographie", l'échographie qui permet de voir que pour le moment tout va bien, les battements de son coeur, l'attente pendant 1 semaine et ce sang toujours présent.

Puis finalement, ce 10 juin. Plus de sang, les urgences, l'échographie, l'interne qui n'est pas sûr, qui ne voit pas d'activité cardiaque et que me demande de revenir dans 1 semaine pour controler.

Et puis cette douleur au ventre, ces toilettes dans lesquelles je sens mon embryon me quitter.

 

C'est certainement très banale une fausse couche. Pour les professionnels de santé. Mais pour les couples qui le vivent, c'est une épreuve. Physique et morale.

 

Avant cette fausse couche, Monsieur Ours et moi avons eu largement le temps de nous projetter, de nous imaginer parents, de donner un surnom, Petit Citron, à ce petit bout de vie qui était dans mon ventre.

 

Ca a été très dure pour nous 2. faire le deuil de cette grossesse et de notre bébé fantasmé. Faire le deuil de notre futur statut de parents.

Craindre qu'on ne sera jamais parent, que ça ne marchera pas.

 

Bien sûre que parent, nous le sommes devenu. On a un magnifique Lutin, plein de vie et de joie, qui nous remplit de bonheur.

 

Mais on a aussi un petit citron auquel on pense encore.

 

Depuis, on a joué de malchance.

Il y aura bientôt 1 an, sera le triste anniversaire de ma 2ème fausse couche. En novembre, celui de ma 3ème. En janvier, celui de ma grossesse extra utérine. Triste énumération.

 

Mais au moins j'ai désormais un gynéco qui m'écoute et me comprend. Qui ne considère pas que les fausses couches soient anodines.

 

Je sais qu'il y a tout un tas d'autres évènements qui peuvent paraitre "plus" graves aux yeux de certains. Mais parce qu'il y a pire, on peut se permettre de ne pas ou peu considérer la fausse couche ?

 

Je sais que je suis lu par au moins un professionnel de santé. Ne prends pas mal cet article, je ne pense pas que tu sois de ceux que je fustige ;-*

 

 

 

 C'était mon pavé dans la mare de la Mère Cane

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marjo JoJo 20/06/2012 14:57

Lol!!!! Oui c'est vrai que le bidou et les coups de bébé me rappellent à la réalité! En fait, je trouve cela trop beau de retomber enceinte 2 mois après la fausse couche, et je croyais être en
terrain conquis mais chaque grossesse est unique...As-tu fait un caryotype et ton homme aussi, pour expliquer tes fausses couches?

lil'mum 22/06/2012 12:53



Non, et pour le moement il n'est pas encore question d'en faire...


 


C'est chouette que tu sois retombée enceinte si vite, et surtout que tu te projettes dans cette grossesse comme si c'était une nouvelle !



Maëva 19/06/2012 23:27

De rien, je le pense vraiment ^^ Je suis contente que ça aille en règle générale ! Tu es forte ! (bon, c'est pas comme ça que je veux le dire, ça praît débile comme ça, mais l'idée est là xD)

Sinan, je t'ai connue parce que tu as laissé le lien de ta page à Tribulation d'une mère 4.0, jsuis curieuse moi, je clique =D

lil'mum 22/06/2012 12:51



:-)



Maëva 19/06/2012 23:01

Je te connais pas, je viens de découvrir ton blog. Et pourtant, j'ai le coeur serré en lisant ça. Je sais pas la douleurs que tu as pu ressentir, mais ça me donne quand même envie de te faire un
gros câlin!
J'espère en tout cas que tu vas bien, et te souhaite tout le bonheur possible !
Des bisous !
je file continuer à te lire !

lil'mum 19/06/2012 23:19



Oh, merci !


C'est gentil de me laisser un message comme ça ! Et pour te répondre, ça va, même si, bon, parfois ça va moins bien !


 


(dis, tu m'as connu comment ? oui je suis curieuse ;-) )



Marjo JoJo 18/06/2012 22:18

Oui la sérénité grandit à chaque mouvement de bébé!!! Et puis je crois que j'ai encore du mal à réaliser....

lil'mum 19/06/2012 22:29



Tu as du mal à réaliser ? Parce qu'à voir les photos, je trouve qu'on réalise bien ;-)


 



Marjo JoJo 16/06/2012 11:59

Merci à toi pour ce témoignage qui j'espère ouvrira les yeux de certains qui pensent que les fausses couches sont des événements anodins et qui ne comprennent pas notre douleur. J'en ai fait une
aussi juste avant Léo(juillet 2008), et une en novembre....de vrais deuils....

lil'mum 17/06/2012 22:14



Oui c'est dur... Mais maintenant que tu as passé le premier trimestre, tu arrives à être plus sereine ?


bisous



Présentation

  • : Le blog de Lil'mum
  • Le blog de Lil'mum
  • : Je remplis mon sac et parfois il déborde. Alors je le vide ici. Ce qui donne en vrac des coups de coeur, des coups de gueule, des choses inutiles (mais pas que) et parfois un peu d'humour.
  • Contact

  • lil'mum
  • Petite provinciale catapultée en région parisienne, je suis maman d'un lutin et accompagnée d'un ours. Et surtout d'un sac, que je vide dans ce blog ! Y'a de tout, de rien mais y'a beaucoup de moi en fait !
  • Petite provinciale catapultée en région parisienne, je suis maman d'un lutin et accompagnée d'un ours. Et surtout d'un sac, que je vide dans ce blog ! Y'a de tout, de rien mais y'a beaucoup de moi en fait !

 Un clic par jour pour soutenir mon blog, c'est ici : 

 

 

 

Recherche

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez lil mum sur Hellocoton

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -